Les conseils et la
prévention des risques professionnels

Vous êtes ici :

Tout d’abord, la notion de “prévention” se décline en 3 catégories :

  • Prévention primaire : tous les actes destinés à diminuer l’apparition d’une maladie dans une population, donc à réduire le risque de cas nouveaux (diminution des risques professionnels, information des entreprises sur la relation nuisance-risque-santé, formation à la sécurité et à la prévention des travailleurs, amélioration des conditions de travail).
  • Prévention secondaire : tous les actes destinés à diminuer la fréquence d’une maladie dans une population ou à en réduire l’évolution et la durée (dépistage lors de la surveillance médicale par des examens complémentaires, correction des postes à risques).
  • Prévention tertiaire : tous les actes destinés à diminuer la fréquence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, donc à réduire au maximum les complications et séquelles des maladies (aménagement ou adaptation des postes de travail, prévention de la désinsertion professionnelle).

L’une des missions des SSTI est de conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin :

  • d’éviter ou de diminuer les risques professionnels,
  • d’améliorer les conditions de travail,
  • de prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail,
  • de prévenir le harcèlement sexuel ou moral,
  • de prévenir ou de réduire la désinsertion professionnelle,
  • de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs.

Cette prévention prend différentes formes selon l’entreprise et les situations propres à chaque secteur d’activité et chaque métier. Le rôle des SSTI est de s’adapter pour proposer des actions concrètes aux entreprises.